Romy Golan

Article

May 20, 2022

Romy Golan est une historienne de l'art américaine et professeure au programme de doctorat en histoire de l'art au Graduate Center, CUNY. Ses recherches portent sur l'art européen moderne, en particulier la peinture française et italienne de l'entre-deux-guerres et de l'après-guerre.

Éducation et carrière

Golan a obtenu son doctorat au Courtauld Institute of Art de Londres en 1989. Avant de rejoindre la faculté du Graduate Center en 1998, Golan a enseigné au Vassar College (1987–2002) et à l'Université de Yale (1993–1998). Le premier livre de Golan, Modernity et Nostalgie : art et politique dans la France de l'entre-deux-guerres (1995) pose un certain nombre de renversements entre avant-garde et arrière-garde. Dans un défi à l'érudition traditionnelle sur la France de l'entre-deux-guerres, Golan a soutenu que la belle peinture néo-traditionnelle et la peinture moderniste, le cosmopolitisme et la xénophobie, partageaient en fait souvent la même scène. Dans Muralnomad: The Paradox of Wall Painting, Europe 1927-1957 (2009) , Golan a exploré la transmédialité de l'image murale. Le livre examine les peintures murales, y compris les œuvres de Claude Monet, Mario Sironi et Pablo Picasso, qui n'étaient pas vraiment convaincues qu'elles appartenaient aux murs. Installées de manière peu orthodoxe, ces œuvres publiques manifestent une ambivalence quant à leur identité idéologique chargée. Son livre le plus récent est Flashback, Eclipse. L'imaginaire politique de l'art italien dans les années 1960 (Zone Books, 2021). Structuré par deux formes de temporalité non linéaires et résolument non présentistes, le flashback et l'éclipse, ce livre soutient que l'art italien des années 1960 a réimaginé l'histoire italienne (et européenne), mais sous une forme oblique. La réinvention s'est produite alors que le modernisme dans le pays était autrefois aligné sur le fascisme italien. essais à des expositions dont Le Paris de Dufy au musée de Montmartre en 2021, Charlotte Perriand : Inventing a New World à la Fondation Louis Vuitton, Paris en 2019, et Postwar : Art between the Pacific and the Atlantic, 1945-1965 à la Haus der Kunst, Munich en 2016.

Fonctionne

Livres

Modernité et nostalgie: art et politique en France entre les guerres (Yale University Press, 1995) Muralnomad: Le paradoxe de la peinture murale, Europe 1927-1957 (Yale University Press, 2009) Golan, Romy (2019). Muralnomad : Le paradoxe de l'image murale en Europe (1927–1957) (en français). Traduit par Yersin Legrand, Sophie. Paris : Éditions Macula. ISBN 978-2-86589-103-0. Flashback, Eclipse: L'imaginaire politique de l'art italien dans les années 1960 (Zone Books, 2021)

Articles et chapitres de livres sélectionnés

Golan, Romy (1er janvier 2020). "Boogie Woogie à Rome (1953): Un Tableau Géopolitique". Histoire de l'art. doi : 10.1111/1467-8365.12530. S2CID 224907804. Golan, Romy (1er janvier 2020). "Le réalisme fasciste est-il un réalisme magique?". RES : Anthropologie et Esthétique. 73–74 : 221–237. doi : 10.1086/710830. S2CID 230713478. Golan, Romy (2018). "Contes de fées monumentaux: images murales pendant le Ventennio". Postez Zang Tumb Tuuum. Art Vie Politique Italie 1918–1945. Milan : Fondation Prada. Golan, Romy (2017). "Campo Urbano : Épisodes d'une Histoire Non écrite de Participation". Bruno Munari : La Légèreté de l'Art. Oxford : Peter Lang. Golan, Romy (2017). "Temporalités cachées dans Campo Urbano Transbordeur.pdf". Transbordeur : Photographie histoire société. Golan, Romy (2014). "Vitalità del negativo/Negativo della vitalità *". Octobre. 150 : 113–132. doi:10.1162/OCTO_a_00203. S2CID 57568992.

Références