Mo Chutu de Lismore

Article

May 21, 2022

Saint Mo Chutu mac Fínaill (décédé le 14 mai 639), également connu sous le nom de Mochuda, Carthach ou Carthach le Jeune (un nom latinisé comme Carthagus et anglicisé comme Carthage), était abbé de Rahan, comté d'Offaly et par la suite, fondateur et premier abbé de Lismore (Irlandais Les Mór Mo Chutu), comté de Waterford. La vie du saint est descendue dans plusieurs recensions irlandaises et latines, qui semblent dériver d'un original latin écrit au 11ème ou 12ème siècle.

Vie

Par l'intermédiaire de son père, Fínall Fíngein, Mo Chutu appartenait au Ciarraige Luachra, tandis que sa mère, Finmed, appartenait au Corco Duibne. Des notes ajoutées au Félire Óengusso (le martyrologe d'Óengus) affirment que son père adoptif était Carthach mac Fianáin, c'est-à-dire Carthach l'Ancien, dont la période d'activité peut être attribuée à la fin du VIe siècle. Mo Chutu devint d'abord abbé de Rahan, un monastère qui se trouvait sur le territoire du sud de Uí Néill. Il a composé une règle pour ses moines, un poème métrique irlandais de 580 lignes, divisé en neuf sections distinctes, une relique littéraire notable de l'Église irlandaise primitive.Selon les Annales d'Ulster, il a été expulsé du monastère pendant la saison de Pâques de 637. L'incident a été lié à la controverse de Pâques, dans laquelle les églises irlandaises ont été impliquées au 7ème siècle. Grâce à sa formation à Munster, Mo Chutu a peut-être été un partisan du système de calcul romain, ce qui l'aurait mis en conflit avec les adeptes du calcul « celtique » à Leinster. Après son expulsion, Mo Chutu se rendit au Déisi, où il fonda le grand monastère de Lismore (dans l'actuel comté de Waterford). Les vies latines et irlandaises font très peu de cas du malheur antérieur de Mo Chutu et se concentrent plutôt sur la résistance du saint aux dirigeants oppressifs d'Uí Néill et sur sa joyeuse réception parmi les Déisi. Il a été dépeint sous un jour héroïque dans Indarba Mo Chutu a r-Raithin (L'expulsion de Mo Chutu de Rahan). Sa fondation à Lismore a prospéré après sa vie, éclipsant la réputation de l'ancienne église du saint. Il a su résister aux déprédations vikings qui sévissaient dans la région et a bénéficié de la générosité des rois de Munster, notamment le Mac Carthaig de Desmond. Au 12ème siècle, la fondation de St Déclán d'Ardmore aspirait au statut de siège épiscopal dans le nouveau diocèse, mais le privilège est allé à la place à Lismore. Sa fête dans les martyrologes irlandais est le 14 mai, ainsi que dans les Grands Synaxaristes du Église orthodoxe orientale. Dans le calendrier actuel de l'Église catholique d'Irlande, dans lequel le 14 mai est la fête de Saint Matthias, le mémorial de Saint Carthage est célébré le 15 mai.

Remarques

Sources Óengus de Tallaght (1905). Stokes, Whitley (éd.). Le Martyrologe d'Oengus le Culdee. Société Henry Bradshaw. Vol. 29. Londres. pp. 124, 132–3 (14 mai), 86–87 (5 mars, note).{{cite book}} : CS1 maint : postscript (lien) Johnston, Elva. "Munster, saints de (acte. c. 450 - c. 700)." Dictionnaire d'Oxford de biographie nationale. Oxford University Press, septembre 2004, édition en ligne mai 2008 ; récupéré le 14 décembre 2008.

Liens externes

Œuvres de Saint Mochuda au Projet Gutenberg Vies de SS Declan et Mochuda, Gutenberg.org Cet article incorpore le texte d'une publication maintenant dans le domaine public : Herbermann, Charles, éd. (1913). "Saint Carthage". Encyclopédie catholique. New York : Robert Appleton Company.