Télescope d'horizon d'événement

Article

May 22, 2022

L'Event Horizon Telescope (EHT) est un vaste réseau de télescopes composé d'un réseau mondial de radiotélescopes. Le projet EHT combine les données de plusieurs stations d'interférométrie à très longue base (VLBI) autour de la Terre, qui forment un réseau combiné avec une résolution angulaire suffisante pour observer des objets de la taille de l'horizon des événements d'un trou noir supermassif. Les cibles d'observation du projet comprennent les deux trous noirs avec le plus grand diamètre angulaire observé depuis la Terre : le trou noir au centre de la galaxie elliptique supergéante Messier 87 (M87*, prononcé "M87-Star"), et Sagittarius A* (Sgr A*, prononcé "Sagittarius A-Star") au centre de la Voie Lactée. Le projet Event Horizon Telescope est une collaboration internationale lancée en 2009 après une longue période de développements théoriques et techniques. Du côté de la théorie, les travaux sur l'orbite des photons et les premières simulations de ce à quoi ressemblerait un trou noir ont évolué vers des prédictions d'imagerie VLBI pour le trou noir du centre galactique, Sgr A*. Les progrès techniques de l'observation radio sont passés de la première détection de Sgr A *, à VLBI à des longueurs d'onde progressivement plus courtes, conduisant finalement à la détection de la structure à l'échelle de l'horizon à la fois dans Sgr A * et M87. La collaboration comprend désormais plus de 300 membres, 60 institutions, travaillant dans plus de 20 pays et régions. La première image d'un trou noir, au centre de la galaxie Messier 87, a été publiée par la collaboration EHT le 10 avril 2019, dans une série de six publications scientifiques. Le réseau a fait cette observation à une longueur d'onde de 1,3 mm et avec une résolution théorique limitée par la diffraction de 25 microsecondes d'arc. En mars 2021, la Collaboration a présenté, pour la première fois, une image polarisée du trou noir qui pourrait aider à mieux révéler les forces à l'origine des quasars. Les plans futurs impliquent d'améliorer la résolution du réseau en ajoutant de nouveaux télescopes et en prenant des observations à plus courte longueur d'onde. Le 12 mai 2022, les astronomes ont dévoilé la première image du trou noir supermassif au centre de la Voie lactée, Sagittarius A*.

Réseau de télescopes

L'EHT est composé de nombreux observatoires radio ou installations de radiotélescopes à travers le monde, travaillant ensemble pour produire un télescope à haute sensibilité et à haute résolution angulaire. Grâce à la technique de l'interférométrie à très longue base (VLBI), de nombreuses antennes radio indépendantes séparées par des centaines ou des milliers de kilomètres peuvent agir comme un réseau phasé, un télescope virtuel qui peut être pointé électroniquement, avec une ouverture effective qui est le diamètre de la planète entière, améliorant considérablement sa résolution angulaire. L'effort comprend le développement et le déploiement de récepteurs submillimétriques à double polarisation, des normes de fréquence hautement stables pour permettre une interférométrie de base très longue à 230–450 GHz, des backends et des enregistreurs VLBI à bande passante plus élevée, ainsi que la mise en service de nouveaux sites VLBI submillimétriques.Chaque année depuis sa première capture de données en 2006, le réseau EHT a décidé d'ajouter plus d'observatoires à son réseau mondial de radiotélescopes. La première image du trou noir supermassif de la Voie lactée, Sagittarius A*, devait être produite à partir de données prises en avril 2017, mais comme il n'y a pas de vols à destination ou en provenance du pôle Sud pendant l'hiver austral (avril à octobre), le L'ensemble complet de données n'a pu être traité qu'en décembre 2017, lorsque l'expédition des données du télescope du pôle Sud est arrivée. et l'Institut Max Planck de radioastronomie, où les données sont corrélées et analysées sur un ordinateur en grille composé d'environ 800 processeurs, tous connectés via un réseau de 40 Gbit/s. mécanique, la campagne d'observation 2020 a été reportée à mars 2021.

Messier 87*

La collaboration Event Horizon Telescope a annoncé son